9 ASTUCES POUR PRÉPARER SES ENFANTS SANS STRESS LE MATIN AVEC LA MÉTHODE MONTESSORI

Avec la rentrée, c’est de nouveau la course le matin pour préparer toute la tribu. «Bois ton lait», «prend ton sac !»… Ces injonctions semblent glisser sur les enfants sans les atteindre. Tandis que l’heure de l’école approche, comment obtenir une meilleure coopération de l’enfant ? Audrey Zucchi, auteure de «La maison Montessori, je me prépare tout seul», aux ed. Marabout a mis en place un kit pour développer l’autonomie de son enfant à la maison.

«Imaginez-vous à la place d’un enfant, propose Audrey Zucchi. Si je vous donne des ordres toute la journée, vous trouverez ça fatigant.

En revanche, le responsabiliser lui donne envie de partir en quête de son autonomie».

Elle nous livre quelques astuces pour qu’il ait le goût de faire seul.

• Définir un rituel

En effectuant toujours les mêmes taches dans le même ordre, cela rassure l’enfant et lui donne des repères. Vous pouvez vous mettre à sa hauteur et imaginer comment il pourrait faire seul.

• Eviter les réveils tardifs

Il a du mal à se lever le matin ? Mieux vaut bannir le réflexe de le réveiller au dernier moment. «L’enfant a besoin d’au moins 45 minutes le ma- tin», note Audrey Zucchi.

• Etre présent au petit-déjeuner

«Je vois souvent des parents qui vont prendre leur douche pendant que leur enfant prend son petit-déjeuner. Quand ils en sortent, rien n’a avancé», remarque Audrey Zucchi. La présence d’un adulte à ses côtés est importante.

Vous n’êtes pas obligé d’être à table, vous pou- vez faire ce que vous avez à faire à côté de lui : vous maquiller, préparer votre sac… Evitez la télévision au petit-déjeuner. C’est souvent la crise au moment où il faut appuyer sur le bouton off et en plus, ça n’aide pas à la concentra- tion dont l’enfant va avoir besoin à l’école.

• Aménager la salle de bain

Marchepied, extension de robinet, il est important d’aménager l’espace de la salle de bain pour que l’enfant puisse se débrouiller seul.

Lui laisser le choix des vêtements

Installez quelques vêtements sur des cintres avec des étiquettes. Vous pouvez aussi placer des piles sur les étagères, avec un choix limité par vêtement afin qu’il fasse son choix.

• Expliquer

«Quand l’enfant refuse de faire quelque chose, c’est parfois qu’il ne comprend pas à quoi ça sert», observe la spécialiste. Prenez le temps d’expliquer l’objectif qu’il y a derrière chaque tâche à accomplir si vous voyez que ça coince.

• Chaussures : l’aider à trouver le bon sens

Rangez les chaussures dans le bon ordre droite/gauche. Vous pouvez coller à l’intérieur des chaussures une vignette avec une image coupée en deux, pour que l’enfant les assemble dans le bon sens.

• Prendre appui sur les frères et sœurs

Et si vous faisiez de la famille une équipe ? De- mandez au grand de proposer son aide au plus petit pour boutonner sa chemise ou mettre ses lacets, cela participe aussi à une bonne cohé- sion dans la fratrie.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Chargement…

0

Comments

0 comments

DANDI

unknowniscooking : Homemade Box