FATIMATA TOURÉ

DIRECTRICE DU GREFFA (GROUPE DE RECHERCHE, D’ETUDE, DE FORMATION FEMME-ACTION)

Fatimata Touré est une militante sociale, au Mali, qui agit pour la défense des droits des femmes. Elle est aussi directrice du Greffa (Groupe de Recherche, d’Etude, de Formation Femme-Action), une ONG basée à Gao qui soutient les femmes qui ont survécu à des violences sexuelles et à d’autres attaques. Fatimata et son organisation aident les femmes à accéder à des aides juridiques, médicales et psychologiques. Greffa plaide pour l’accès à de meilleurs services de santé pour les femmes et pour la fin des mutilations génitales féminines et des mariages précoces. Son travail a eu un impact énorme sur la vie des femmes maliennes. Le GREFFA a été reconnu par ses pairs comme un champion en 2013 par le projet Fistula Care de l’USAID et en 2011 par la première dame du Mali.

Pendant l’occupation terroriste du nord du Mali en 2012, le travail de Fatimata Touré est devenu de plus en plus important pour les femmes de sa région. Lorsque les extrémistes ont attaqué l’hôpital de Gao, elle a aidé des patients atteints de fistules à déménager pour se mettre en sécurité et à trouver des soins. Quand le conflit s’est installé, Fatimata Touré a soutenu les vic- times de viol et de mariage forcé et elle a publiquement dénoncé les coupables de violences sexuelles. Ses actions ont attiré l’attention des autorités et, même quand sa propre maison a été prise d’assaut, Fatimata s’est cachée sous son lit et a utilisé son téléphone portable pour continuer à documenter les actes de violence contre les femmes. Le travail acharné de Fatimata Touré est peut-être inconnu de beaucoup, mais il n’est pas passé inaperçu. Elle a récemment été récompensée lors de la cérémonie de remise du prix International Women of Courage 2014 pour ses efforts exceptionnels visant à promouvoir les droits des femmes en matière de santé et à lutter contre les actes de violence sexiste. Elle était l’une des 10 femmes à recevoir le prix du Département d’État américain et de la première dame des États-Unis, Michelle Obama.

Touré est également à la tête du Forum régional sur la réconciliation et la paix à Gao et continue de plaider pour la justice et les droits des femmes.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chargement…

0

Comments

0 comments

LES PREMIÈRES RÈGLES

Dr Henriette Kouyaté Carvalho