Femme africaine, femme battante,

La femme africaine a toujours été un mythe tant elle force au respect, de par sa force intérieure, et malgré parfois une apparence physique qui n’est pas forcément un atout quand il est question de combat.

Mais, ne l’oublions pas, l’histoire a connu des femmes d’une vertu sans commune mesure par le passé et ce dans toutes les civilisations,  et ces dernières se sont illustrées par leur courage.Hélas, nos héroïnes africaines sont très peu connues et /ou rarement citées en exemple à coté de celles ayant existé sous la civilisation occidentale et pourtant elles n’ont rien à envier à ces dernières.

Au travers  de leurs exemples, la femme africaine a appris que les  grandes victoires ne  tiennent pas  qu’à  un rapport de force physique mais bien plus encore. En effet, la femme a appris que pour prendre le dessus sur l’ennemi il lui faut user de stratagèmes et stratégies bien élaborés et minutieusement préparés.

C’est ainsi que des femmes africaines ont su mener des combats d’hommes grâce à  leur amour pour leur patrie. Ces dames étaient appelées les AMAZONES du DANHOMEY  (ancienne appellation du BENIN actuel). Elles forçaient le respect de par leur hardiesse pour les combats et leur dévouement pour leur communauté. En effet, les AMAZONES, étaient une armée de jeunes femmes vierges qui vivaient  au sein de la cour royale et qui étaient de tous les combats du royaume. Audacieuses, déterminées, patriotes,  les AMAZONNES  ne reculaient devant aucun combat et pour elles  le leitmotiv était  «  mourir oui, mais reculer Jamais !!! ».

Aujourd’hui, quand une femme moderne se bat bec et ongles pour des causes qui semblent «  perdues d’avance » ou que la société considère comme telles, elle est qualifiée d’AMAZONNE.  Quelle fierté !!!

En ce 8 mars, une pensée  pour toutes les amazones des temps modernes qui sont représentées par les femmes au sein de notre société qui se lèvent au quotidien dans le seul souci de  véritablement impacter leur environnement afin d’assurer à leurs progénitures un lendemain meilleur et plus radieux que le leur.

 

Elles sont là, près de nous, dans notre entourage, notre quotidien et  sont de tous les combats, ANGELIQUE KIDJO  dans le domaine du show biz ,  MARIE ELISE GBEDO  avocate  et femme politique qui ne cesse de  militer pour les droits de la femme Béninoise,  et MICHELE EKUE AHOUNADI , entrepreneuse dans la transformation de l’ananas au Benin et bien d’autres encore. Elles ne ménagent aucun effort pour  donner à la femme une place de CHOIX dans un contexte qui reste très inégalitaire.

Hommage, force et honneur, chères Amazones des temps modernes !!!!

 

Constance EYE GANGBO

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Chargement…

0

Comments

0 comments

Psydesigner, courtier en données personnelles : QUE FEREZ-VOUS EN 2030 ?

Je viens de loin – Partie 2